L’autonomie des véhicules électriques est-elle suffisante pour assurer mon activité professionnelle ?31/05/20225Mhttps://images.prismic.io/avocat/97f41cba-4662-49c6-9440-b7b02c48af10_charging-station-6791031.jpg?auto=compress,format&rect=0,1109,6000,2000&w=1200&h=400
Autonomie
Véhicule électrique
Professionnels
Batteries
Conseils

L’autonomie des véhicules électriques est-elle suffisante pour assurer mon activité professionnelle ?

Date de publication
31 mai 2022
Durée de lecture
5 min
Dans un contexte de transition énergétique et écologique, les voitures électriques représentent l’avenir des modes de transports, notamment urbains et professionnels. Les véhicules électriques trouvent petit à petit leur place auprès des entreprises désireuses d’anticiper le monde de demain. Mais un des enjeux principaux (sinon le plus grand) est le sujet de l’autonomie des véhicules. Est-ce que le véhicule électrique permettra de convenir aux habitudes et à l’organisation de l’entreprise ? C’est la question que tant d’entreprises se posent avant de basculer vers une flotte vers l’électrique…
null
CitroënE-C4A partir de 394 €/mois H.T.

La voiture électrique : une autonomie adaptée aux besoins

Différentes autonomies et batteries :

L’autonomie d’une voiture électrique correspond au nombre de kilomètres pouvant être effectués lorsque la batterie est chargée à 100%. Elle dépend de deux éléments : la capacité de la batterie (en kWh) et la consommation du véhicule (en kWh/100km). L’autonomie des véhicules électriques varie selon les modèles et l’offre est actuellement très diversifiée :

Certaines voitures sont relativement limitées en autonomie, comme l’économique et pratique Dacia Spring ou la très futuriste Honda-e avec une autonomie WLTP de respectivement 230 et 220 kilomètres en cycle mixte.

Avec cette consommation, ces voitures se destinent à des trajets de proximité principalement. On peut tout faire avec… mais pas partir en vacances !

D’autres véhicules électriques ont des autonomies qui commencent à être très satisfaisantes : c’est le cas des plus gros modèles Tesla, Mercedes, Kia ou Volkswagen par exemple mais même des modèles plus « accessibles » ont de bonnes autonomies comme la nouvelle Renault Mégane E-Tech EV (470 kilomètres en WLTP) ou encore la Kia E-Niro (460 kilomètres).

Pour les utilitaires, c’est pareil ! A chacun son usage : certains sont très bien mais ne supporteront pas les longues distances comme le MAN e-TGE ou le Mercedes e-Sprinter (environ 150 kilomètres d’autonomie ce qui est déjà pas mal) quand d’autres comme le Citroën E-Jumpy ou le Fiat E-Ducato permettent de dépasser les 300 kilomètres d’autonomie.

null

La consommation des véhicules électriques est impactée par plusieurs éléments

La tendance est à des batteries de plus en plus grosses et de plus en plus performantes mais la distance que va pouvoir parcourir votre voiture électrique ne va pas seulement dépendre de la puissance de la batterie.

D’autres facteurs entrent en jeu :

Le comportement du conducteur 

Le principe est le même qu’avec un véhicule thermique (essence, diesel). Plus la conduite est sportive, plus la consommation sera importante. Inversement, plus la conduite sera souple (ex. : écoconduite), plus l’autonomie de la voiture sera élevée.

Point positif de l’électrique : les phases de freinage donnent lieu à de la récupération énergétique. C’est pour ça que la consommation des véhicules électriques est particulièrement satisfaisante en ville, là où la consommation des véhicules thermiques s’envole.

Les options utilisées 

Pour fonctionner, certaines options de votre voiture ont besoin d’électricité. C’est notamment le cas du chauffage ou de la climatisation.

D’autres influent négativement sur l’aérodynamique ou la trainée au sol comme la taille des pneus et des jantes. C’est pour ça que beaucoup de véhicules électriques ont des jantes ou enjoliveurs qui couvrent bien les roues : ça permet de gagner quelques kilomètres d’autonomie !

Le type de trajet 

L’autonomie de votre véhicule électrique va dépendre de vos trajets routiers. L’équation est simple : plus vous roulez vite, plus la quantité d’énergie nécessaire pour avancer est importante.

La consommation s’envole avec la vitesse. C’est vrai pour le thermique mais encore plus pour l’électrique et surtout sur l’autoroute. Un conseil pour garder une bonne autonomie en véhicule électrique : garder le pied droit léger sur 4 voies et sur autoroute.

La météo 

Le froid amoindrit la capacité des batteries. Pour fonctionner, elles doivent fournir plus d’efforts, affectant son autonomie. En dessous de zéro, il faut compter environ 20% d’autonomie en moins. Rien de rédhibitoire mais autant le savoir.

C’est avec la volonté d’aider l’électrification du parc automobile des professionnels que Movivolt – expert en véhicules électriques - vous accompagne, vous conseille et vous propose une large gamme multimarque de véhicules électriques en LLD pour votre entreprise.

La LLD électrique : une autonomie qui répond aux besoins des professionnels

Aujourd’hui tous les véhicules électriques proposés par Movivolt peuvent assurer une autonomie minimale de 150 km, avec une batterie de 40 kWh minimum, dans le but de garantir une réponse adaptée aux collectivités, TPE, PME et autres professionnels à la recherche d’une solution adéquate, économique et durable pour leurs déplacements.

D’après le Ministère de la Transition Ecologique, un véhicule utilitaire léger roule en moyenne 50 km par jour et pour un professionnel itinérant cette statistique monte à 100 km, soit environ 2 heures de conduite. Si l’on ajoute à ces données la multiplication des ZFE (Zone à Faibles Emissions) dans les villes de grandes et moyennes tailles, la LLD électrique est LA réponse aux besoins des professionnels sans jamais faire de l’autonomie une contrainte, les déplacements des véhicules thermiques dans ces zones urbaines étant, à terme, compromis.

Toutefois pour rassurer le conducteur, nous vous conseillons de choisir un véhicule avec une autonomie légèrement supérieure à ses besoins et au nombre de kilomètres quotidiens estimés. Ainsi nous conseillons à nos clients de prendre une autonomie 30% supérieure à leurs besoins pour leur permettre de voyager en toute sérénité.
En cas de long trajet, il est toujours préférable de planifier son itinéraire afin de disposer de suffisamment d’autonomie pour arriver à destination ou pour arriver jusqu’à la prochaine borne de recharge.
D’ailleurs, avec Movivolt vous pouvez profiter de notre partenariat avec ChargeMap et son planificateur d’itinéraire intelligent proposant une cartographie digitale européenne pour trouver et rejoindre les bornes de recharge selon votre trajet. ChargeMap mais aussi la plupart des GPS des véhicules électriques loués par Movivolt vous permettent de planifier votre voyage à l’avance.

Côté batteries, sachez que toutes les études récentes montrent que leur tenue dans le temps est bien meilleure que ce que nous pensions il y a quelques années. Ainsi selon une étude récente, elles perdent en moyenne 15% d’autonomie au bout de 5 ans et après avoir roulé 75 000 km (source : automobile-propre.com). Il commence à y avoir de très nombreux exemples de voitures électriques ayant parcouru des centaines de milliers de kilomètres sans avoir changé de batterie.

En choisissant Movivolt vous n’avez pas à vous soucier de la baisse des performances de vos batteries.  Nos formules LLD vous permettent de changer de véhicules avant cette perte d’autonomie, nos contrats de location pouvant aller jusqu’à 48 ou 60 mois maximum.

Movivolt c’est le choix d’une LLD sereine, sans crainte ni doute.

Les conseils Movivolt pour améliorer l’autonomie de votre véhicule électrique

Pour que l’autonomie de voitures électriques en LLD soit optimale et pour optimiser l’efficience des batteries de vos véhicules électriques, vous pouvez appliquer certains conseils très simples :

#1. Réalisez des plus petits cycles de recharges 

En réalité, ce n’est pas le kilométrage qui impacte le plus la batterie, mais la recharge. Pour conserver une autonomie maximale, le plus longtemps possible, il est recommandé de prioriser les petites recharges plutôt que les cycles complets.

#2. Privilégiez la charge lente

Les bornes de recharge rapide sont idéales pour les longs déplacements ou les vacances : elles permettent souvent de recharger quasiment la totalité de la batterie en moins d’une demi-heure ! Mais à la longue, elle fatiguent plus la batterie que des charges lentes locales. Nous vous invitons donc à privilégier une recharge au bureau, à la maison ou dans la rue au quotidien.

#3. Mettez votre véhicule à l’abri du chaud et du froid !

Si vous le pouvez, parquez votre véhicule ou votre flotte dans un lieu où la température n’est ni trop basse ni trop élevée. L’hiver, vous pouvez planifier le préchauffage des batteries pour améliorer l’autonomie.

#4. N’abusez pas de la clim et du chauffage

Bien sûr hors de question de refuser ces luxes devenus indispensables et permettant d’être sereins au volant. Mais en adaptant la température de l’habitacle à la température extérieure, on gagne en consommation, en autonomie… et c’est meilleur pour la santé !

A noter que quasiment tous les véhicules électriques sont équipés de sièges chauffants. C’est agréable, et ça permet d’avoir chaud en chauffant moins l’habitacle. 

#5. Utilisez le freinage régénératif

Les véhicules électriques ont cette capacité à récupérer de l’énergie en freinant. Autant s’en servir !

Ainsi nous vous invitons à utiliser le plus souvent cette possibilité. Certains véhicules ont des fonctions de boost de freinage régénératif réglables, sinon il suffit d’être souple dans la conduite et d’anticiper les freinages pour ne pas faire chauffer les plaquettes de frein.

#6. Pratiquez l’écoconduite

L’écoconduite est un ensemble de bonnes pratiques à adopter pour réduire sa consommation au volant. La conduite éco est relativement simple à adopter et peut diminuer la consommation jusqu’à 40%.

#7. Ne rechargez pas votre véhicule à chaud ou à froid

Toujours pour préserver les batteries du véhicule électrique, nous vous recommandons de ne pas les recharger à chaud (tout de suite après utilisation) ni à froid (risque de brutaliser la batterie).

Les véhicules électriques disposent souvent d’un système de préparation de la batterie avant la charge qui permet d’optimiser l’efficacité de la charge.

Movivolt accélère votre transition électrique avec le renouvellement de votre flotte automobile grâce à une location longue durée rassurante et adaptée.

Autonomie
Véhicule électrique
Professionnels
Batteries
Conseils
null MOVIVOLT

Articles qui peuvent vous intéresser